Les besoins en protéines des enfants augmentent progressivement avec leur âge.

On démarre avec deux cuillères à café de viande ou équivalents (10 grs) pour augmenter de 10 grs encore tous les ans ; pour finir à environ 100 grs à 10 ans.

Quel est l’intérêt des protéines dans notre alimentation ?

Les protéines sont une source d’acides aminés, sorte de « briques » indispensables à la fabrication de tous nos tissus cellulaires qui sont en perpétuel renouvellement.

Neuf de ces acides aminés ne sont pas fabriqués par notre corps et doivent donc être apportés par notre alimentation, au quotidien.

Quelles sont les principales sources de protéines ?

Elles peuvent être d’origine animale : viande, poisson, œufs, produits laitiers

et d’origine végétale : soja, céréales et légumineuses. 

Seules les protéines animales apportent tous les acides aminés essentiels.

Pour les protéines végétales, il faut combiner une céréale et une légumineuse pour obtenir la combinaison de tous les acides aminés essentiels.

Céréales : riz, blé, épeautre, maïs, orge, avoine, seigle…

Légumineuses : soja, lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots rouges et blancs, flageolets, petits pois, fèves, lupin…               

Exemple de combinaisons : lentilles + pain, semoule + pois chiches, riz + haricots rouges, lentilles corail dans une soupe + une tranche de pain

Par contre, les protéines végétales apportent du fer moins bien assimilé que celui des protéines animales alors que c’est un minéral indispensable à la croissance des enfants : il faudra y être vigilant !

Quelle est la quantité de protéines à consommer, au quotidien ?

Les besoins augmentent avec  l’âge : environ 10 g de viande ou équivalents par tranche d’âge par jour

Soit : 10g jusqu’à 1 an (soit 2 c à café de viande)

          20g jusqu’à 2 ans

          30g jusqu’à 3 ans (2 bonnes c à soupe)

          Et donc 100g à 10 ans (soit un petit steak haché ou 2 œufs)

En équivalence végétale : 10 grs de viande ou poisson = environ 100 grs de légumineuses ou 150 grs de céréales (poids après cuisson), ce qui est une grosse portion pour les tous petits !

En pratique : une seule fois de la viande ou poisson ou des œufs par jour.

Et pour une consommation végétarienne : complémentation en fer indispensable et équivalences protéiques à apprendre strictement.

Les risques d’une surconsommation

L’excès de protéines est néfaste pour les reins des tous petits et favorise l’obésité donc ayez la main légère sur les portions proposées.

 

Nos enfants ont, comme nous, besoin de protéines dans leur alimentation mais sans excès. En apportant environ 10 grs de viande ou équivalents par tranche d’âge, les besoins en protéines et en fer sont couverts.

En cas d’alimentation végétarienne, des alternatives sont possibles mais il conviendra d’être particulièrement vigilant sur les apports en fer.

©2019 Direction Médicale AXA Assistance France