Depuis quelques années, elles envahissent les rayons de nos supermarchés.

Que penser de ces boissons végétales? Ont-elles leur place dans notre alimentation ?

Les boissons végétales sont très variées : par leur composition et leur packaging. Si elles ont des atouts, leurs inconvénients ne doivent pas être occultés.

Qu’est qu’une boisson végétale ?

Il s’agit de tous les jus fabriqués à base d’eau et de céréales (riz, avoine, épeautre…) fruits à coque (amandes, noisettes, coco…) fruits amylacés (châtaignes…) ou graines (tournesol…).

Quels sont les atouts d’une boisson végétale ?

Le jus de soja enrichi en calcium peut parfaitement remplacer les laits pour ceux qui n’y sont pas allergiques.

La diversité gustative : cela peut être intéressant de varier les saveurs pour vos préparations de crêpes, de soupes, de gâteaux …

L’enrichissement en vitamines et minéraux (dont le calcium, la vitamine B12, le fer) peut être intéressant ; et plus particulièrement pour les personnes qui excluent tous les produits animaux.

Quels sont les inconvénients d’une boisson végétale ?

  • Leur faible teneur en protéines et minéraux  en l’absence d’enrichissement.
  • L’absence de réglementation : la main est aux fabricants pour les ingrédients et leur quantité.
  • Les additifs : arômes, émulsifiants ou encore des gommes pour améliorer la texture.
  • Les quantités de sucres ajoutés qui dépassent parfois les quantités des sodas ; avec des index glycémiques élevés notamment pour le jus de riz ou de coco.
  • L’enrichissement en vitamines et minéraux n’est pas non plus réglementé.
  • Des taux non négligeables de métaux lourds (arsenic et mercure) ont été retrouvés dans des jus de riz.
  • Leur prix : aux alentours de 4,50€ le litre.

 

A noter : les jus végétaux ne sont absolument pas adaptés aux nourrissons : ils ne peuvent remplacer les laits infantiles 1er et 2ème âge ni le lait de croissance !

Leur composition n’est pas en adéquation avec les besoins nutritionnels des tous petits.

Si on comprend aisément l’envie de diversifier l’alimentation des adultes, il est dangereux de les utiliser pour les tous petits, avec des risques importants de retard de croissance irréversibles !

Des laits infantiles non animaux existent en revanche en pharmacie, à utiliser en cas d’allergies par exemple.

Les boissons végétales peuvent nous permettre d’avoir une alimentation variée mais ne doivent pas être utilisées chez le nourrisson et l’enfant de moins de 3 ans en remplacement total du lait maternel ou maternisé. Le terme « végétal » ne garantit pas une composition 100 % naturelle : lisez les étiquettes !

©2019 Direction Médicale AXA Assistance France