Apéritif :

Privilégiez les légumes sous la forme de dips à partager

Sinon comptez maximum 4 à 5 bouchées apéritives (feuilletés, canapés…) pour éviter de faire un repas avant le repas

 Pour l’alcool, limitez- vous à un verre et pour les tours suivant : jus de légumes, de fruits, eaux et infusions healthy pour faire l’impasse sur l’alcool qui sera déjà bien présent au cours du repas

 

Entrées :

Privilégiez les crustacés et fruits de mer : huîtres, homard, langouste… : ils sont de saison et surtout bourrés d’oligo-éléments et pas gras pour un sou !

Pour les amateurs de foie gras : une petite tranche sur un toast grillé, à savourer lentement

 

Plats :

Que ce soit viande ou poisson, misez sur un accompagnement de légumes de saison et même les légumes anciens : panais, topinambours, potimarrons étonneront vos papilles !

 

Fromage :

Si vous commencez à caler, vous pouvez passer votre tour, pas besoin de se forcer

 

Dessert :

Tout est question de goût : l’acidité des fruits exotiques et des agrumes, la fraîcheur des sorbets ou bien la gourmandise avec la traditionnelle bûche : l’essentiel est de vous faire plaisir pour clore ce moment de partage

 

Alcool :

Bien entendu, avec modération mais surtout en alternance avec de l’eau pour l’éliminer plus vite et ne pas vous déshydrater

 Pour finir : rappelez-vous que l’équilibre alimentaire se fait  sur une dizaine de jours donc pas de panique si vous avez largement dépassé votre faim : les repas suivants, vous ressentirez de vous-même un grand besoin de bouillons, fruits et verdure en tout genre : alors faites en conséquence, vous n’êtes pas forcés de finir les restes…

Bonnes fêtes !

©2019 Direction Médicale AXA Assistance France