Analyser les symptômes de douleurs à l’estomac

Une douleur à l’estomac se caractérise par une douleur abdominale située au niveau de l'épigastre. Cette zone représente la partie supérieure du ventre, sous les côtes, entre le nombril et le sternum. Elle abrite l’estomac, mais aussi le pancréas, le duodénum (entre l’estomac et l’intestin grêle), et une partie du foie.

Une douleur gastrique peut se traduire par des crampes, des spasmes, des brûlures ou des torsions. La douleur peut apparaître soudainement ou de façon progressive. Elle peut être localisée ou étendue, légère ou intense, de courte ou de longue durée. Elle peut se manifester seule ou accompagnée d’autres symptômes comme la nausée, les ballonnements, la constipation, les vomissements, des malaises, etc.

Comprendre les causes des maux à l’estomac

La plupart du temps, les douleurs de la région épigastrique proviennent d’une mauvaise digestion. Une surcharge calorique, une alimentation trop grasse, trop sucrée, trop épicée, l’excès de boissons gazeuses ou alcoolisées peuvent occasionner des troubles du transit.

La constipation, même occasionnelle, peut provoquer des crampes et des ballonnements. Le syndrome de l’intestin irritable, ou colopathie fonctionnelle, est responsable de spasmes intestinaux à l’origine de douleurs abdominales diffuses, ou projetées sur l’estomac.

 

Les douleurs gastriques peuvent être causées par des maladies de l'estomac ou de la vésicule biliaire comme :

●       la gastrite ou inflammation de la muqueuse l’estomac ;

●       l’ulcère de l’estomac ou du duodénum, une sorte de cratère qui creuse la muqueuse ;

●       le reflux gastro-œsophagien qui provoque la remontée de suc gastrique dans l’œsophage ;

●       la colique hépatique causée par la présence d'un calcul dans la vésicule biliaire ;

●       l’inflammation de la vésicule biliaire ou cholécystite aiguë liée à la présence de calculs qui obstruent le canal vésiculaire.

Consulter un médecin pour traiter les douleurs gastriques

Les douleurs à l’estomac peuvent provenir de nombreuses maladies et il est difficile de traiter les symptômes sans connaître la pathologie qui en est responsable. Si les douleurs sont intenses, inhabituelles ou persistantes n’hésitez pas à en parler à votre médecin, en particulier si elles sont accompagnées d’autres symptômes. La perte de poids, la fièvre, la présence de sang dans les selles sont des signes qui doivent vous alerter.

 

Des analyses médicales permettent de déterminer l’origine de la douleur abdominale. Des examens cliniques peuvent vous être prescrits par votre médecin généraliste. Il pourra également vous orienter vers un gastro-entérologue afin d’effectuer des analyses complémentaires.

 

La fibroscopie gastrique sert à visualiser l'œsophage, l’estomac et le duodénum grâce à un endoscope muni d’une caméra et d’un éclairage. Cet examen de routine n’est pas douloureux. Il se fait sous anesthésie locale ou générale. Une échographie abdominale permet de vérifier que le foie, la rate, la vésicule biliaire, le pancréas ou les reins fonctionnent bien.

Soulager une douleur à l’estomac naturellement

Pour soulager une douleur gastrique, commencez par surveiller votre alimentation. Privilégiez des repas légers, mangez lentement et évitez :

●       les boissons gazeuses, les sodas et les jus de fruits ;

●       les plats épicés ;

●       les aliments gras et les plats en sauce ;

●       les tomates, les cornichons et les vinaigrettes trop acides ;

●       les sucreries ;

●       l’alcool, le café et le thé.

 

Le stress peut causer ou aggraver les maux d’estomac. Faites du sport et retrouvez une bonne hygiène de sommeil. Ne vous couchez pas directement après avoir mangé pour laisser à votre organisme le temps de digérer et éviter les reflux gastriques.

En cas de doutes ou de douleurs persistantes, demandez l’avis d’un professionnel de santé.