L’hyperthermiecouramment appelée « fièvre », est un symptôme qui apparait fréquemment dans diverses affections chez l’enfant. Elle se caractérise par une élévation de la température au-delà de 38 °c et peut se traduire de différentes manières : maux de tête, frissons, larmoiement, sueurs, courbatures etc…

Bien qu’inconfortable, il faut savoir que c’est une manifestation naturelle qui montre que le système immunitaire de votre enfant réagit à une attaque infectieuse et lutte contre celle-ci.

Quelques gestes simples vous permettront de soulager l’inconfort de votre enfant en cas d’épisode de fièvre.

Découvrez-le

Mettez votre enfant de préférence en maillot de corps et slip/couche. Pensez également à diminuer la température de sa chambre à 18-20°. Vous pouvez également aérer et privilégier un drap léger à une housse de couette épaisse afin de favoriser la baisse de sa température corporelle.

Hydratez-le

Pensez à faire boire votre enfant régulièrement en petite quantité afin d’éviter tout épisode de déshydratation. De l’eau fraiche ou toute autre boisson peut être utilisée en fonction des goûts de l’enfant.

Rafraichissez-le

Mouillez un gant de toilette à l’eau froide et passez-le sur le front et la nuque de votre enfant. Vous pouvez également l’appliquer sur tout le corps afin d’accélérer le retour à une température normale. Il faut par contre éviter de lui donner un bain : cela ne fait plus parti des recommandations actuelles des autorités de santé afin d’écarter un risque éventuel de choc thermique (risque de convulsions…)

Administrez-lui un traitement de première intention

En complément des conseils précédents, n’hésitez-pas à donner un antipyrétique (Paracétamol) à votre enfant en respectant la notice fournie avec le médicament (âge, dose, fréquence d’administration).

Ces conseils vous permettront de soulager efficacement vos enfants. Cependant il est important de noter que si malgré le respect de ces consignes la fièvre persiste, une consultation médicale sera nécessaire.

De la même manière, une maladie chronique associée ou une hyperthermie mal tolérée (perte de dynamisme, conscience altérée, perte d’appétit, convulsions etc…) sont des facteurs qui doivent vous conduire à consulter en urgence.

 

Face à la fièvre, pas de panique : 4 points clés sont à retenir : découvrir, hydrater, rafraîchir et administrer un antipyrétique à votre enfant si besoin.

©2019 Direction Médicale AXA Assistance France