La peur de prendre du poids est centrale pour les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac : répondre à toutes les interrogations est primordial pour éviter les rechutes.

Quel sont les effets du tabac sur le corps ?

La nicotine agit comme un coupe-faim :

  • Diminution de l’appétit : les fumeurs pèsent en général 3 à 4 kilos de moins leur poids de forme sans cigarette
  • Augmentation des dépenses énergétiques : une cigarette brûle environ 15 Kcal
  • Altération des muqueuses du goût et de l’odorat : le fumeur ressent moins les saveurs, il va donc consommer plus de sel et de gras pour être satisfait, gustativement

Il ne faut pas oublier l’importance de la gestuelle dans le tabagisme : le paquet de cigarettes est facilement à portée de main pour calmer les moments de stress, d’ennui, d’énervement…

Quels sont les conséquences de l’arrêt du tabac ?

  • Les dépenses caloriques vont être diminuées 
  • L’appétit va être plus intense  
  • Des troubles du sommeil, de l’anxiété ou des épisodes dépressifs peuvent parfois survenir
  • Le goût et l’odorat reviennent en général assez rapidement, au bout de 15 jours
  • L’amélioration de l’état de santé : c’est une des principales motivations 

Pour rassurer les candidats à l’arrêt du tabac : un tiers des anciens fumeurs perdent du poids, un tiers stabilise son poids et le tiers restant prend environ 3-4 kilos, à 10 ans ; ce qui est finalement négligeable face à l’amélioration globale de la santé !

Comment agir pour ne pas prendre de poids à l’arrêt de la cigarette ?

Avant tout arrêt du tabac, il vaut mieux prévenir son médecin traitant pour être aidé avec des substituts nicotiniques ou parfois un traitement médicamenteux.

En dehors de ce suivi médical, les changements à opérer seraient :

  • Agir sur la dépense énergétique : il va falloir bouger plus : trouver des activités en phase avec votre emploi du temps et vos envies pour que cela perdure
  • Trouver des nouveaux modérateurs de stress ou d’anxiété : se relaxer (respiration, sophrologie, yoga, médiation…), se défouler (marche, sports…), se divertir (lecture, cinéma, travaux manuels, chant…) : avant tout, chercher ce dont vous avez besoin !
  • Améliorer son alimentation : ça tombe bien, avec le retour de l’odorat et du goût, l’ancien fumeur sera plus satisfait par des aliments plus sains et pourra découvrir de nouvelles saveurs : un nouveau monde culinaire s’ouvre !
  • Tenir un carnet descriptif de son comportement : permet d’observer sans jugement les éventuels écueils et trouver des solutions, en particulier si des grignotages remplacent les pauses cigarettes ou sont ajoutés avant les repas ou lors des moments de stress/d’anxiété/d’ennui : un suivi avec un professionnel (Diététicien(ne) nutritionniste, Psychologue, Tabacologue) peut s’avérer utile

Si arrêter de fumer est préférable pour la santé, de nombreux fumeurs ont peur de son impact sur leur poids. Heureusement, la prise de poids dans le sevrage tabagique n’est absolument pas inéluctable ni irréversible et de nombreuses solutions existent : avant tout, il s’agit de s’y préparer pour l’éviter !

Retrouvez toutes les recommandations de la Haute Autorité de Santé.

©2019 Direction Médicale AXA Assistance France