Aménagez votre espace de travail

L’aménagement de votre espace de travail est une étape fondamentale pour limiter les troubles musculosquelettiques des membres supérieurs (épaule, coude, main et poignet). Ces troubles apparaissent généralement en lien avec des postures de travail inappropriées, une position assise prolongée et la répétition de certains gestes. Afin d’éviter ces risques musculosquelettiques plusieurs actions peuvent être mise en œuvre dans la mesure du possible :

-          Opter pour un fauteuil ergonomique afin d’avoir une bonne assise et travailler avec les pieds posés au sol

-          Travailler sur un bureau à la bonne hauteur et de taille suffisante

-          Travailler sur un double écran avec la luminosité de votre écran adaptée afin d’améliorer votre confort oculaire

-          Utiliser un tapis de souris ergonomique pour diminuer la fatigue articulaire

-          Faire des pauses régulièrement, quelques pas et des étirements

L’aménagement adéquat de votre espace de travail favorisera également un bon équilibre psychique et vous mettra dans de meilleures conditions pour travailler :

-          Privilégier l’installation dans une pièce isolée de la maison pour une meilleure concentration

-          Préférer une pièce lumineuse ouverte sur l’extérieur.

Soignez votre hygiène de vie

Le télétravail entrainant une sédentarité, il est important de soigner son hygiène de vie afin de limiter la prise de poids. Dans cette optique il est important de :

-          Privilégier une alimentation équilibrée

-          Eviter le grignotage

-          S’hydrater suffisamment

-          Pratiquer une activité physique régulière

Garder contact avec votre réseau social

Le télétravail obligeant à diminuer ses interactions physiques avec ses collègues, il est pourtant fondamental de préserver un réseau social satisfaisant afin de ne pas altérer votre équilibre psychologique. Il est donc important de prendre contact régulièrement avec ses collègues : on oublie le mail et on privilégie des réunions audio ou vidéo à distance dans la journée pour ne pas développer un sentiment d’isolement.

 

Tous ces petits gestes du quotidien peuvent sembler anodins mais ils permettront d’aborder le télétravail dans de bonnes conditions et diminueront les risques psychosociaux et physiques qui y sont associés.

Sources : Ministère de travail, de l’emploi et de l’insertion ; www.kinefrance.fr;