Déceler des réactions allergiques au venin de guêpe

La première chose à faire en cas de piqûre de guêpe est un rapide état des lieux sur la zone piquée pour évaluer la situation. Les réactions peuvent être impressionnantes si la personne concernée est allergique au venin de guêpe.

  • Une réaction allergique localisée se manifeste par un gonflement qui dépasse 10 cm de diamètre et qui peut atteindre une ou deux articulations voisines.
  • De l’urticaire peut apparaître sous forme de plaques rouges, accompagnées de démangeaisons.
  • Un choc anaphylactique est une réaction allergique grave et violente qui provoque la dilatation des vaisseaux sanguins, l’obstruction des voies respiratoires et un choc cardiovasculaire. Ce phénomène demande une prise en charge immédiate.
  • Un œdème de Quincke provoque un gonflement rapide des muqueuses au niveau de la tête et du cou qui peut entraîner un étouffement.

Composer le 15 sans tarder en cas de symptômes alarmants

Appelez du secours si vous constatez des piqûres multiples, plus de 20 piqûres chez un adulte ou 4 chez un enfant, ou l’un de ces symptômes :

  • des gonflements importants, notamment sur le visage, les paupières ou les lèvres ;
  • une piqûre dans la bouche ou dans la gorge, des gonflements de la langue ou de la trachée ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • une déglutition difficile ;
  • des nausées, vomissements ou de la diarrhée ;
  • des étourdissements, un malaise ou une perte de connaissance ;
  • de la fièvre et des frissons ;
  • une pâleur inhabituelle de la peau ;
  • des plaques rouges et des démangeaisons intenses.

Soulager une piqûre de guêpe en adoptant immédiatement les bons gestes

  • Ôtez vos bagues en cas de piqûre à la main ;
  • Désinfectez la piqûre avec de l’eau et du savon, puis appliquez une solution antiseptique ;
  • Appliquez sur la zone piquée de la glace enveloppée dans un tissu pour ne pas brûler la peau ;
  • Prenez un antalgique (paracétamol) en cas de douleur ;
  • Vérifiez si vous êtes à jour pour votre vaccination contre le tétanos  ;
  • Cessez toute activité physique et restez tranquille pendant 30 minutes ; les symptômes doivent s'atténuer progressivement. En l'absence d'aggravation, reprenez vos activités ;
  • En cas de gêne de type démangeaison avec rougeur dans les 24 heures, même sans terrain allergique, vous pouvez appliquer une pommade antihistaminique à condition que l’aiguillon ou le dard ait été retiré, et que la piqûre ait été correctement désinfectée ;
  • Consultez si la zone piquée reste très rouge, enflée et douloureuse après 24 heures. S'il s'agit d'une infection au point de piqûre, le médecin la traitera. Si les démangeaisons sont importantes, il peut aussi vous prescrire des antihistaminiques par voie orale pendant quelques jours pour vous soulager.


     
    Voici quelques conseils pour éviter les piqûres de guêpes :
  • Portez des vêtements couvrants de couleurs claires et évitez les parfums, les crèmes solaires odorantes, etc. ;
  • Evitez de rester près de plantes à fruits, de ruches ou de nids d’insectes, de corbeilles de fruits, de restes de nourriture, etc. ;
  • Prenez garde à la présence de guêpes lorsque vous mangez, évitez par exemple de boire à l’extérieur des boissons en canette, etc. ;
  • En présence des insectes, évitez les mouvements brusques. Restez calme. Si le danger est plus manifeste mettez-vous à l'abri ou protégez-vous la tête avec vos mains. Rappelez-vous que les abeilles ne piquent que lorsqu’elles se sentent agressées ;
  • Evitez de marcher pieds nus ou en sandales dans la nature en particulier près d’un point d'eau ou dans l’herbe ;
  • Si vous vivez à la campagne faites retirer les nids de guêpes près de votre habitation ;
  • Si une guêpe entre dans votre véhicule, arrêtez-vous calmement et ouvrez les fenêtres ;
  • Si vous êtes apiculteur, portez systématiquement la combinaison, le chapeau, le voile et les gants adaptés.

Sources : https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/piqures-guepes-abeilles-frelons-bourdons