Pendant l’été, quoi de plus naturel que de se rafraîchir avec une boisson !

Si certaines semblent plus sucrées que d’autres, comment peut-on se repérer sur les étiquettes ?

Quel volume peut-on boire par jour ?

Faisons le point pour répondre à toutes ces questions.

C’est quoi une boisson sucrée ?

Ce sont toutes les boissons non alcoolisées, qu’elles soient naturelles ou industrielles : jus de fruits, smoothies, sodas, thé glacés, eaux aromatisées, boissons énergisantes

Que contiennent-elles ?

Cela varie en fonction des boissons mais principalement de l’eau, parfois des additifs tels que acidifiants et colorants, du gaz carbonique pour l’effet gazeux et bien entendu du sucre sous différentes formes (saccharose, fructose, sirop de glucose-fructose, miel, sirop d’agave, sirop de sucre de canne…).

Les quantités de sucre varie elles aussi selon les produits et les marques : tour d’horizon ci-dessous

Faites attention aux faux amis !

Le marketing joue sur le côté « healthy » des boissons avec des fruits, du bio, de la nature mais ne vous y trompez pas : le sucre de canne bio reste du sucre par exemple, de même que le sirop d’agave, le miel…

Certaines eaux aromatisées destinées aux enfants sont très sucrées.

Les boissons énergisantes censées être destinées aux sportifs qui sont souvent des sodas riches en sucre, taurine, caféine et qui ne font pas bon ménage avec le soleil et l’alcool (risques de déshydratation, vertiges ou pire…).

Que dois-je regarder sur les étiquetages pour savoir si une boisson est sucrée ?

Une boisson contenant plus de 1% de glucides est une boisson sucrée

Cela représente un morceau de sucre pour 100 mL de boisson, soit 5 grs de glucides sur l’étiquette).

 

Cela va assez vite car le problème est que l’on peut boire des contenants de ¼ de litre à ½ litre et l’on se retrouve vite à une consommation de 5 à 7 morceaux de sucre, même dans une jolie bouteille affichant un pedigree bio, sain, moderne, sportif !

Que penser des boissons aux édulcorants ?

Le problème des édulcorants est que, même s’ils ne contiennent pas de calories, ils entretiennent l’appétence pour le goût sucré que l’on a depuis l’enfance.

On s’aperçoit que certaines personnes qui consomment trop d’édulcorants au quotidien ne réduisent pas leur apport calorique journalier car elles consomment par ailleurs plus d’aliments sucrés.

Donc, comme les boissons sucrées, les boissons aux édulcorants sont à consommer avec modération.

Quels risques si je consomme trop de boissons sucrées ?

Les glucides devraient représenter la moitié de notre apport calorique journalier par le biais d’aliments bruts avec des Index Glycémique bas (IG) : dans les fruits entiers, les céréales cuites en douceur (pâtes al dente, céréales cuites à basse température par absorption, les pains au levain).

 

Or, le sucre, le saccharose contenu dans les boissons sucrées est une calorie vide à Index Glycémique haut qui créé des pics d’insuline en augmentant rapidement le taux de glucose dans le sang.

 

Consommé occasionnellement, raisonnablement, il n’y a aucun problème mais en excès, sur de longues périodes et souvent dans le cadre d’une alimentation trop riche : cela induit une prise de poids par production de graisses dans le foie qui induit une augmentation de la masse adipeuse, des triglycérides et potentiellement des maladies cardiovasculaires, un diabète de type 2, un NASH (Syndrome hépatique non alcoolique).

 

Les acidifiants contenus dans les sodas ou les jus de fruits acides peuvent endommager l’email des dents, provoquer des caries avec l’association du sucre.

Quelle est la consommation de boissons sucrées recommandée, maximum, par jour ?

Le moins possible, c’est-à-dire maximum un petit verre par jour : 15 cL ou 150 mL soit une mini canette ou une demi-canette maximum.

Quelle alternative aux boisson sucrées ?

Vous pouvez préparer vous-même des recettes simples avec peu ou pas de sucre.

Voici quelques idées :

De l’eau avec :

·       Des morceaux de fruits non traités et lavés avant préparation : citron, autres agrumes, fruits rouges, pastèque, melon

·       Des fines herbes telles que la menthe, le thym, le romarin en branche

·       Des légumes : fenouil, concombre, céleri …

·       Des épices : gingembre, bâton de cannelle, badiane …

Du thé glacé maison : soit mettre un ou 2 sachets de thé ou infusion dans de l’eau froide ou bien faire chauffer le thé puis le mettre dans une carafe supportant les écarts de températures contenant un fond de glaçons

Les boissons préparées doivent être consommées dans les 24h-48h et conservées au frais pour éviter toute prolifération bactérienne liée au pourrissement du végétal

L’été est souvent l’occasion de consommer des boissons sucrées.

Pour éviter tout risque pour la santé, elles doivent rester occasionnelles et ne pas dépasser un petit verre de 15 cL par jour.

On peut très facilement préparer soit même des boissons saines contenant peu ou pas de sucre.

Alors, passez un bel été en toute modération !